3 exemples qui prouvent que les constructeurs pensent aussi à l’écologie

Publié le : 16 avril 20223 mins de lecture

L’industrie automobile est l’un des acteurs indirects de la destruction de l’environnement. En effet, l’émission de CO2 pendant le temps de circulation de ces flottes automobiles, le processus de fabrication de ces dernières ainsi que le gaspillage des pièces détachées consommées sont autant de sources de dégradation de l’écosystème.

Heureusement, les constructeurs commencent à comprendre les enjeux et ont adopté des initiatives écologiques pour améliorer leurs processus de fabrication. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Le passThru !

Créé par l’organisme international de normalisation ISO, le PassThru est un laissez-passer qui permet à un constructeur indépendant d’accéder aux bases de données de maintenance des constructeurs d’une marque de véhicule donnée. Il faut savoir que cette intervention concerne les mises à jour, la reprogrammation ou la configuration des équipements électroniques de ce véhicule.

En effet, la plupart des voitures nouvellement immatriculées sont équipées d’un système d’automatisation et d’électronique avancé, appelé système embarqué. Vous pouvez tout savoir sur le PassThru sur dafconseil.com pour comprendre ce nouveau système. Le fonctionnement des voitures est contrôlé par de nombreuses unités de contrôle électronique ou calculateurs. L’adoption du passThru se fait dans le but de minimiser la consommation de matériaux électroniques dans le secteur automobile.

L’augmentation du nombre de véhicules électriques !

Une fois mises en circulation, les voitures équipées de moteurs thermiques émettent des gaz à effet de serre qui polluent l’air et la couche d’ozone, à l’origine du changement climatique.

Parmi les plus destructeurs de l’environnement, on peut citer les voitures à moteur essence et diesel. C’est sous cet angle que les constructeurs ont multiplié la construction de véhicules électriques plus écologiques. Aujourd’hui, 8% des voitures vendues en France sont électriques. De plus, d’ici 2040, les constructeurs n’auront plus le droit de vendre des voitures fonctionnant aux énergies fossiles.

L’adoption de méthodes de production plus écologiques !

Pour information, le processus de fabrication d’une voiture nécessite le recours à une grande quantité d’eau et à une forte puissance d’énergie électrique. Cela conduit toujours à l’accumulation d’une montagne de déchets.

De nos jours, certains constructeurs ont déjà adopté un processus de construction écologique. La marque « Ford » par exemple a décidé de fermer toutes ses filiales, situées dans des zones souffrant de pénurie d’eau.

Par ailleurs, d’autres fabricants ont décidé de se tourner vers des sources d’énergie renouvelables pour leurs besoins en électricité. De même, ils tentent d’utiliser au maximum les matières premières des voitures hors d’usage, en l’occurrence le cuivre.

Plan du site